La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

CHANTIERS EN COURS

 

 Pose bardage

 Cesson 

 

Surélévation bois

Montgeron

 

Extension bois

Samoreau

 

Pourquoi le bois

Le bois a un effet favorable sur le climat intérieur. Unétude finnoise sur le climat intérieur des habitations (doc) confirme qu’il est plus sain d’habiter dans un environnement riche en bois. Les sols, les parois et les plafonds en bois constituent, en effet, un véritable tampon. La capacité naturelle d’absorption d’une surface en bois non traitée permet de maintenir l’humidité à un niveau stable. Un avantage indéniable pour votre confort de vie !

 

SAIN

La zone de confort de l’homme se situe entre 45 et 65 % d’humidité relative de l’air. Un climat plus humide et plus lourd ralentit notre système de refroidissement naturel. Ce climat est non seulement désagréable, mais il est aussi nocif pour notre santé. L’inverse est tout aussi néfaste. Une humidité de l’air très basse assèche nos muqueuses et augmente le risque d’infections.

 

Le bois fonctionne comme un tampon et stabilise le climat intérieur en le maintenant dans les limites de la zone de confort. Les champignons, les acariens, les virus et les bactéries sont également moins actifs dans ce climat de confort. Le bois diminue, en outre, le risque d’allergies, d’asthme et d’infections des voies respiratoires.

 

HYGIENIQUE

Le bois convient aussi parfaitement dans la cuisine. Des chercheurs ont comparé les chances de survie des bactéries sur le bois, le plastique et l’acier. Résultat ? Les bactéries ont nettement moins de chance de survivre sur le bois. Le bois remporte donc clairement la préférence lorsqu’il s’agit de contacts directs avec des denrées alimentaires.

 

ECONOMIQUE

Le bois est poreux : il pèse donc moins, tout en assurant une très bonne isolation. Par rapport à d’autres matériaux, il se distingue aussi par une très faible conductivité thermique (doc). Cela signifie que les bâtiments à base de bois ou riches en bois permettent de nettes économies d’énergie. Il n’y a quasiment pas de différence de température entre la surface en bois et le milieu ambiant. Le bois ne laisse, en outre, aucune chance aux ponts thermiques. A la clé ? Aucune radiation du froid ni condensation. Le bois dégage toujours une certaine « chaleur », refroidit et se réchauffe lentement. Vous n’avez donc pas besoin de beaucoup chauffer ou refroidir une pièce en bois. De quoi vous faire économiser de l’énergie.

 

De tous les matériaux, le bois est celui qui nécessite le moins d’énergie pour être traité et transporté. Il faut cinq fois moins d’énergie pour produire une poutre en bois qu’une poutre en béton aux caractéristiques similaires.

 

IGNIFUGE

Le bois se protège, ce qui en fait un matériau hautement ignifuge. En cas d’incendie, une couche de charbon se forme en surface. Elle retarde la combustion et protège les couches inférieures du bois. Les constructions en bois sont également surdimensionnées et permettent d’assurer une grande résistance au feu.

 

CONFORTABLE

Le bois procure une sensation de bien-être. Parce qu’il isole bien, il est doux au toucher. Il est hygroscopique et régule donc l’humidité de l’air dans une pièce. Mieux encore : le bois est agréable à regarder. Il évoque la nature, la matière vivante.  

 

ECOLOGIQUE

Le bois est une matière première renouvelable. Grâce à la lumière, la photosynthèse transforme en bois le CO2 de l’air et l’eau du sol… Une magie 100 % écologique ! Le bois extrait le CO2 de l’atmosphère et le retient. Vous construisez une maison en bois ? Sachez qu’elle retient autant de CO2 que les émissions de deux cents voitures bloquées dans un embouteillage pendant une heure. Attention : une forêt ne peut retenir le CO2 et produire de l’oxygène que si elle est gérée et exploitée. Si l’on n’y prend garde, les arbres se décomposent en mourant… tout en libérant alors le CO2 qu’ils avaient emmagasiné.

 

DURABLE

Les menuiseries en chêne du Palais de Versailles ont trois cents ans. Les maisons à colombages de la région de Malmédy et Stavelot sont toujours en excellent état et habitées depuis 1750. Les plus anciennes maisons en bois de Bruges et de Gand remontent au dix-septième siècle. Autant d’exemples éloquents de la durabilité du bois.

 

FACILE A ENTRETENIR

Le bois, un matériau difficile à entretenir ? Pas si vous optez pour la finition appropriée. Laissez un menuisier professionnel réaliser vos menuiseries extérieures et les finir en apposant une couche de vernis ou une lasure protectrice. Elles nécessiteront moins d’entretien ensuite. Le prochain entretien ne sera parfois nécessaire qu’après dix ans ! Les planchers et parquets finis à l’aide d’un vernis en phase aqueuse ou grâce à la technologie UV nécessitent également peu de travaux. Et si vous appréciez le grisaillement naturel de votre terrasse, de vos bardages ou de votre bois de jardin, vous n’aurez même quasiment aucun entretien à leur consacrer.

 

BEAU

Le bois est tout simplement beau. Des dizaines d’espèces de bois se prêtent à toutes vos applications, chacune avec sa propre couleur et sa propre figure. Autant de possibilités que vous pouvez décliner à l’infini avec un peu de peinture… Le miracle de la variété !

 

UN GAIN D'HABITABILITE

En construction ossature bois, l'isolant est contenu dans l'épaisseur des murs contrairement au parpaing et à la brique. Par conséquent le gain en terme de m2 sur une extension est loin d'être négligeable, surtout lorsque l'on connait le prix du m2 habitable en Ile de France.